Sporting career

Claude Criquielion a remporté 60 victoires.
Il a été élu sportif belge de l’année en 1984, après sa victoire aux championnats du monde à Barcelone.
Lors du sprint des championnats du monde de 1988 à Renaix, alors qu’il allait remporter son second titre mondial, il est victime d’un coup de coude de Steve Bauer et chute. Steve Bauer est déclassé, mais le titre lui échappe.
Il fut champion de Belgique en 1990.

Il remporte la Flèche wallonne en 1985 et 1989
La Classique de Saint-Sébastien en 1983.
Le Tour des Flandres en 1987.
Il n’a cependant jamais réussi à remporter Liège-Bastogne-Liège où il cumule les accessits : 2e en 1985, 4e en 1986, 3e en 1987 et 2e en 1991. En 1987, alors qu’il était échappé avec Stephen Roche dans le final, les deux coureurs se sont trop observés et furent rattrapés par Moreno Argentin qui gagna la course.

Dans les courses par étapes, il gagna le Tour de Romandie en 1986 et le Grand Prix du Midi libre en 1986 et 1988.
Dans les grands tours, Claudy Criquielion fut un coureur très régulier terminant notamment 3e du Tour d’Espagne 1980, 5e du Tour de France 19861 et 7e du Tour d’Italie 1989.

Après sa carrière sportive

Après sa carrière de coureur, il est devenu directeur sportif chez Lotto puis au sein de l’équipe Landbouwkrediet-Colnago